web site hit counter Business Blues - Ebooks PDF Online
Hot Best Seller

Business Blues

Availability: Ready to download

L'administration fiscale américaine a ferré le plus gros poisson de son histoire (voir "O.P.A."): elle exige de Largo Winch, en droits de succession, la jolie somme de 2.382.614.277 dollars et 37 cents. Plus intérêts de retard et éventuelles amendes s'il n'obtempère pas rapidement. Pendant ce temps-là, encore, Liza-Lu Mellow, une star sur le retour, a jeté ses filets sur le L'administration fiscale américaine a ferré le plus gros poisson de son histoire (voir "O.P.A."): elle exige de Largo Winch, en droits de succession, la jolie somme de 2.382.614.277 dollars et 37 cents. Plus intérêts de retard et éventuelles amendes s'il n'obtempère pas rapidement. Pendant ce temps-là, encore, Liza-Lu Mellow, une star sur le retour, a jeté ses filets sur le même poisson, considérant qu'un séduisant beau parti comme Largo valait bien une petite machination bien torride pour le pousser à l'épouser... Et comme si ça ne suffisait pas, le piège de l'O.P.A se retourne contre lui. Largo Winch va-t-il perdre toute sa fortune?


Compare

L'administration fiscale américaine a ferré le plus gros poisson de son histoire (voir "O.P.A."): elle exige de Largo Winch, en droits de succession, la jolie somme de 2.382.614.277 dollars et 37 cents. Plus intérêts de retard et éventuelles amendes s'il n'obtempère pas rapidement. Pendant ce temps-là, encore, Liza-Lu Mellow, une star sur le retour, a jeté ses filets sur le L'administration fiscale américaine a ferré le plus gros poisson de son histoire (voir "O.P.A."): elle exige de Largo Winch, en droits de succession, la jolie somme de 2.382.614.277 dollars et 37 cents. Plus intérêts de retard et éventuelles amendes s'il n'obtempère pas rapidement. Pendant ce temps-là, encore, Liza-Lu Mellow, une star sur le retour, a jeté ses filets sur le même poisson, considérant qu'un séduisant beau parti comme Largo valait bien une petite machination bien torride pour le pousser à l'épouser... Et comme si ça ne suffisait pas, le piège de l'O.P.A se retourne contre lui. Largo Winch va-t-il perdre toute sa fortune?

30 review for Business Blues

  1. 5 out of 5

    Couet13

    Largo se retrouve englué dans l'OPA lancé dans le tome précédent. Le complot visant à le faire tomber est complexe, et il faut être au fait des actions économiques pour pouvoir s'en sortir... mais pas seulement! L'esprit aventureux et son non-conformisme seront nécessaire à Largo pour se sortir de l'ensemble des pièges qui lui sont tendus de tout côté. Une histoire bien rythmée qui nous donne envie de connaître la suite des aventures du milliardaire. Largo se retrouve englué dans l'OPA lancé dans le tome précédent. Le complot visant à le faire tomber est complexe, et il faut être au fait des actions économiques pour pouvoir s'en sortir... mais pas seulement! L'esprit aventureux et son non-conformisme seront nécessaire à Largo pour se sortir de l'ensemble des pièges qui lui sont tendus de tout côté. Une histoire bien rythmée qui nous donne envie de connaître la suite des aventures du milliardaire.

  2. 5 out of 5

    Krisz

    My kind of comics. Good story, smart events, clear drawings with different characters!

  3. 4 out of 5

    Vintagebooklvr

    High finance never seemed so exciting. Very 80s.

  4. 4 out of 5

    Helmut

    Geld macht nicht glücklich Die Übernahme der FeniCo zieht sich ein bisschen hin: Der clevere Plan, mit der die Konkurrenz überfahren werden sollte, hatte wohl doch ein paar unvorhergesehene Löcher, aus denen es nun still und leise zu Beginn, sturzbachartig zum Schluss hin herausrieselt... Mit dem Inhalt verliert mich Szenarist Van Hamme ein bisschen - es ist ja eine ganz nette Idee, zu versuchen, die Welt der Hochfinanzen in einem Actioncomic zu spektakulisieren; doch letztlich hört man einfach ir Geld macht nicht glücklich Die Übernahme der FeniCo zieht sich ein bisschen hin: Der clevere Plan, mit der die Konkurrenz überfahren werden sollte, hatte wohl doch ein paar unvorhergesehene Löcher, aus denen es nun still und leise zu Beginn, sturzbachartig zum Schluss hin herausrieselt... Mit dem Inhalt verliert mich Szenarist Van Hamme ein bisschen - es ist ja eine ganz nette Idee, zu versuchen, die Welt der Hochfinanzen in einem Actioncomic zu spektakulisieren; doch letztlich hört man einfach irgendwann auf, den finanziellen Manövern und pekuniären Prozessen zu folgen und nimmt es als das hin, was die CFO-Welt ist: Ein trübes Wasser voller Killerwale, in das man weder springen sollte noch wollte. Eines wird in dieser Episode aber sehr deutlich: Francq ist ein Meister der dramatischen Perspektive. Atemberaubende Blicke durch die Häuserschluchten Manhattans, Hochgeschwindigkeitsverfolgungsjagden aus der Asphaltperspektive, stille Landschaften und gläserne Büros, die sich innerhalb Sekunden in explosive Tatorte verwandeln - das ist wirklich sehenswert, auch wenn mir der dünne Strich Francqs immer noch ein bisschen unterkühlt rüberkommt. Ich mag einfach dicke Tuschen lieber.

  5. 4 out of 5

    Milosz

  6. 5 out of 5

    Alexis

  7. 5 out of 5

    Giuseppe

  8. 5 out of 5

    James Hunt

  9. 4 out of 5

    Eric Munier

  10. 5 out of 5

    Darijan

  11. 4 out of 5

    GiannisB

  12. 5 out of 5

    Mael

  13. 5 out of 5

    Filipe Alves

  14. 5 out of 5

    Gene

  15. 5 out of 5

    Schu45

  16. 5 out of 5

    San

  17. 5 out of 5

    Merel Mooij

  18. 5 out of 5

    Jonas

  19. 4 out of 5

    Lattelis

  20. 4 out of 5

    Rik Wind

  21. 5 out of 5

    BobFish

  22. 4 out of 5

    Ash Hell

  23. 4 out of 5

    ed ed

  24. 5 out of 5

    Youri

  25. 4 out of 5

    Alberto Martín de Hijas

  26. 4 out of 5

    D

  27. 5 out of 5

    Fabian Vilers

  28. 5 out of 5

    Samuel Saint-Denis-Lisée

  29. 5 out of 5

    Maurizio

  30. 4 out of 5

    p

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.