web site hit counter ÉLOGE DU FRÈRE ATTIRET et Précis de l'état de la peinture chez les Chinois - Ebooks PDF Online
Hot Best Seller

ÉLOGE DU FRÈRE ATTIRET et Précis de l'état de la peinture chez les Chinois

Availability: Ready to download

Nous croyons qu'on verra avec plaisir l'extrait suivant, fait par M. de Guignes, d'après une lettre nouvellement écrite de Péking, par le père Amiot. Il n'en a supprimé que ce qui concerne les fonctions des missionnaires, relativement à la religion. Il serait à désirer que l'on fît de même un extrait des Lettres Édifiantes. Ce recueil contient une infinité de choses intére Nous croyons qu'on verra avec plaisir l'extrait suivant, fait par M. de Guignes, d'après une lettre nouvellement écrite de Péking, par le père Amiot. Il n'en a supprimé que ce qui concerne les fonctions des missionnaires, relativement à la religion. Il serait à désirer que l'on fît de même un extrait des Lettres Édifiantes. Ce recueil contient une infinité de choses intéressantes pour les sciences & pour les arts, mais elles y sont noyées dans de trop longs détails des missions. Comme M. de Guignes est à portée d'avoir de temps en temps des morceaux curieux venant de la Chine, nous leur donnerons une place dans notre Journal. Nous commençons par cet éloge du frère Attiret : ce morceau servira à donner une idée de l'état de la peinture chinoise. On y trouvera la description des tableaux envoyés en France par ordre de l'Empereur Kien long pour être gravés en taille douce. Il y a apparence que le frère Attiret a eu beaucoup de part à leur composition.


Compare

Nous croyons qu'on verra avec plaisir l'extrait suivant, fait par M. de Guignes, d'après une lettre nouvellement écrite de Péking, par le père Amiot. Il n'en a supprimé que ce qui concerne les fonctions des missionnaires, relativement à la religion. Il serait à désirer que l'on fît de même un extrait des Lettres Édifiantes. Ce recueil contient une infinité de choses intére Nous croyons qu'on verra avec plaisir l'extrait suivant, fait par M. de Guignes, d'après une lettre nouvellement écrite de Péking, par le père Amiot. Il n'en a supprimé que ce qui concerne les fonctions des missionnaires, relativement à la religion. Il serait à désirer que l'on fît de même un extrait des Lettres Édifiantes. Ce recueil contient une infinité de choses intéressantes pour les sciences & pour les arts, mais elles y sont noyées dans de trop longs détails des missions. Comme M. de Guignes est à portée d'avoir de temps en temps des morceaux curieux venant de la Chine, nous leur donnerons une place dans notre Journal. Nous commençons par cet éloge du frère Attiret : ce morceau servira à donner une idée de l'état de la peinture chinoise. On y trouvera la description des tableaux envoyés en France par ordre de l'Empereur Kien long pour être gravés en taille douce. Il y a apparence que le frère Attiret a eu beaucoup de part à leur composition.

0 review for ÉLOGE DU FRÈRE ATTIRET et Précis de l'état de la peinture chez les Chinois

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.