web site hit counter Dentelle et nécromancie - Ebooks PDF Online
Hot Best Seller

Dentelle et nécromancie

Availability: Ready to download

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, un D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais, sa plus grande erreur, est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…


Compare

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, un D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais, sa plus grande erreur, est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…

30 review for Dentelle et nécromancie

  1. 5 out of 5

    Gawelleb

    Alors je commence par le bon ou le mauvais? Allez, je vais finir par du positif! Georgia Caldera n'a rien à envier aux Rosemary Rogers et autre Béatrice Small !!! Dieu que sa romance était pénible! Digne des romans des années 80. Un scénario totalement usé, archi usé : la jeune ingénue, pauvre chaton capable de sortir ses griffes de la façon la plus inappropriée, butée ... En face,le butor qui beugle avant de réfléchir ! Et au milieu, un malentendu!! Il ne manquait que le viol mais la violence é Alors je commence par le bon ou le mauvais? Allez, je vais finir par du positif! Georgia Caldera n'a rien à envier aux Rosemary Rogers et autre Béatrice Small !!! Dieu que sa romance était pénible! Digne des romans des années 80. Un scénario totalement usé, archi usé : la jeune ingénue, pauvre chaton capable de sortir ses griffes de la façon la plus inappropriée, butée ... En face,le butor qui beugle avant de réfléchir ! Et au milieu, un malentendu!! Il ne manquait que le viol mais la violence était là ! Pénible archi pénible.... Very old school Mais la dame écrit bien et la mythologie qu'elle a mise en place est géniale ! Augustin m'a intriguée (raison pour laquelle je vais m'infliger le tome 2) et Victoria est glaçante à souhait ... Dommage que la romance ait été aussi mauvaise et dépassée.

  2. 4 out of 5

    Muffinsandbooks

    Ok c’est cliché par moment, ok Andraste est parfois à baffer, ok Thadeus est souvent un gros macho aux réflexions horribles ... et pourtant j’ai adoré. L’univers est fascinant, l’intrigue bien menée (même s’il y’a quelques longueurs car l’histoire d’amour est clairement mise au premier plan) et j’ai eu un coup de coeur pour le style d’écriture ! Bref une excellente lecture : mon premier coup de coeur de 2019 ! 😍

  3. 4 out of 5

    The

    Je le savais déjà. L'univers de Mme Caldera m'intrigue toujours, tout autant qu'il me déçoit après lecture. Bien que son écriture soit très agréable, je n'adhère jamais (et c'est le troisième roman d'elle que je lis) au récit, et surtout, à ses personnages. Tous plus clichés et sexistes les uns que les autres (ici encore le mâle alpha bourru qui n'existe que sous deux déclinaisons, menaçante ou protectrice ; et encore la jeune femme têtue, magnifique, mais si délicate et prompte a pleurer). Tout Je le savais déjà. L'univers de Mme Caldera m'intrigue toujours, tout autant qu'il me déçoit après lecture. Bien que son écriture soit très agréable, je n'adhère jamais (et c'est le troisième roman d'elle que je lis) au récit, et surtout, à ses personnages. Tous plus clichés et sexistes les uns que les autres (ici encore le mâle alpha bourru qui n'existe que sous deux déclinaisons, menaçante ou protectrice ; et encore la jeune femme têtue, magnifique, mais si délicate et prompte a pleurer). Tout arrive très rapidement, les personnages sont vite brossés à l'aide de quelques commentaires... ce qui ne les aide pas à s'éloigner de la caricature qu'ils sont. Qui plus est, on est clairement face à une romance pure et dure, ce qui excuse encore moins le pauvre traitement des héros (dans un roman de fantaisie, je peux passer outre quelques raccourcis pour faciliter l'intrigue, mais ici, les personnages sont au centre ! il faut bien les écrire !) J'aimerais adhérer. Ça m'est impossible. Bien que l'auteure ait du talent, ça ne suffit pas quand on présente des histoires faciles, convenues.

  4. 5 out of 5

    thelittlebookishgirl

    This review has been hidden because it contains spoilers. To view it, click here. 2.75 étoiles J'ai été très déçue de ce livre. Je ne m'attendais pas du tout à ça même si le résumé m'avait énormément plût. Je m'attendais à de la magie, une vie à la Cour plus présente et plus de Fantasy fantastique quoi. Alors que l'on se concentre sur la vie sexuelle inexistante des deux personnages et d'un quiproquo débile qui n'a pas lieu d'être. Je ne me suis même pas attachée aux personnages et j'ai même prit pas mal de temps à les tolérer. Le Andraste a des réactions débiles la plus part 2.75 étoiles J'ai été très déçue de ce livre. Je ne m'attendais pas du tout à ça même si le résumé m'avait énormément plût. Je m'attendais à de la magie, une vie à la Cour plus présente et plus de Fantasy fantastique quoi. Alors que l'on se concentre sur la vie sexuelle inexistante des deux personnages et d'un quiproquo débile qui n'a pas lieu d'être. Je ne me suis même pas attachée aux personnages et j'ai même prit pas mal de temps à les tolérer. Le Andraste a des réactions débiles la plus part du temps, est immature et ne sait jamais ce qu'elle veut. Thadeus est énervant et avec trop de réflexions sexistes à mon goût. Je ne suis fan d'aucun des 2 personnages principaux. On a eu des points des vus qui n'ont aucuns sens même maintenant. On se sait même pas qui sont ces personnes. Les seuls personnages que j'ai bien aimé sont des personnages secondaires donc avec peut d'apparitions. Des tonnes de choses ne sont pas expliquées. De plus, j'ai vraiment accroché aux 200 dernières pages alors je suis doublement déçue de n'avoir aimé que ça. Je pense que cette histoire n'était pas faite pour moi. Même si j'ai aimé la fin les 800 pages du tomes 2 ne me font pas envie.

  5. 4 out of 5

    acatinthelibrary

    "𝐈𝐥 𝐞𝐭𝐚𝐢𝐭 𝐚𝐮 𝐛𝐨𝐫𝐝 𝐝'𝐮𝐧 𝐠𝐨𝐮𝐟𝐟𝐫𝐞 𝐨𝐛𝐬𝐜𝐮𝐫, 𝐬𝐢 𝐯𝐞𝐫𝐭𝐢𝐠𝐢𝐧𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮'𝐢𝐥 𝐧𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐚𝐢𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐞𝐬𝐮𝐫𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐨𝐟𝐨𝐧𝐝𝐞𝐮𝐫." Sincèrement, je voulais apprécier ma lecture. L'intrigue était intéressante de base... Mais ça tourne beaucoup trop vite à la "romance" (oui des gros guillemets parce que une relation avec une femme qui se prend des baffes pour un rien, c'est pas de l'amour pour moi). D'ailleurs, Andraste change complètement de caractère au bout de 70 pages, a des sauts d'humeur juste incompréhensibles et fait des ca "𝐈𝐥 𝐞𝐭𝐚𝐢𝐭 𝐚𝐮 𝐛𝐨𝐫𝐝 𝐝'𝐮𝐧 𝐠𝐨𝐮𝐟𝐟𝐫𝐞 𝐨𝐛𝐬𝐜𝐮𝐫, 𝐬𝐢 𝐯𝐞𝐫𝐭𝐢𝐠𝐢𝐧𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮'𝐢𝐥 𝐧𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐚𝐢𝐭 𝐞𝐧 𝐦𝐞𝐬𝐮𝐫𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐨𝐟𝐨𝐧𝐝𝐞𝐮𝐫." Sincèrement, je voulais apprécier ma lecture. L'intrigue était intéressante de base... Mais ça tourne beaucoup trop vite à la "romance" (oui des gros guillemets parce que une relation avec une femme qui se prend des baffes pour un rien, c'est pas de l'amour pour moi). D'ailleurs, Andraste change complètement de caractère au bout de 70 pages, a des sauts d'humeur juste incompréhensibles et fait des caprices pour un rien. Thadeus est quant à lui macho et irrespectueux, il m'a horripilé tout le long du bouquin. Les personnages sont peu développés et ne pensent qu'à faire des folies sous les draps alors qu'ils sont censés se détester. L'univers aurait pu être cool s'il avait été plus creusé, on n'avait pas beaucoup de détails. J'aurais voulu en apprendre plus sur les différentes magies, mais encore une fois, à part les caprices d'Andraste pendant les cours, on apprend rien. J'avais un peu l'impression, dans le style d'écriture, de lire un journal intime d'ado.... C'était très déstabilisant et j'avais qu'une envie, c'était remettre le livre dans ma biblio sans même le finir. Une fin bâclée, de l'action qui sort de nulle part pour un final en même pas 100 pages. Vous l'aurez compris, j'ai très peu apprécié ma lecture, j'étais déçue et j'en suis tellement triste parce que je voulais vraiment apprécier l'histoire ! Dommage...

  6. 5 out of 5

    Gribouille Lechat

    Au début, malgré la plume superbe de l'autrice, ce roman m'a très fortement agacée car déjà, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi clairement une romance. Je m'attendais à de la fantasy avant tout. Je me doutais qu'il y aurait peut-être une petite romance, mais je ne pensais pas qu'elle serait si fortement au premier plan. Car là, il s'agit clairement d'une romance avec une pointe de fantasy. Et en plus, au départ, cette romance regroupait tous les défauts que je déteste dans ce genre. Le Au début, malgré la plume superbe de l'autrice, ce roman m'a très fortement agacée car déjà, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi clairement une romance. Je m'attendais à de la fantasy avant tout. Je me doutais qu'il y aurait peut-être une petite romance, mais je ne pensais pas qu'elle serait si fortement au premier plan. Car là, il s'agit clairement d'une romance avec une pointe de fantasy. Et en plus, au départ, cette romance regroupait tous les défauts que je déteste dans ce genre. Les situations étaient limites caricaturales tellement c'était du cliché grossier, les personnages étaient irritants au possible avec leur manie de s'emporter avant de réfléchir, et bien sûr on avait droit aux habituels quiproquos, non-dits et préjugés qui empêchent toujours les protagonistes de se comprendre et créent des malentendus sans fins. Franchement, pendant les 200 premières pages, c'était mal barré. Et puis petit à petit, j'ai fini par m'attacher aux personnages, malgré tout, car certains aspects de leur caractère et de leur vécu nous aident à mieux les comprendre et les apprécier. Mais je pense aussi qu'en avançant dans l'histoire, l'auteure les a rendus moins "hystériques" : ils se sont mis à réfléchir et à comprendre des choses, et ils ont fait des efforts pour ne pas juger l'autre trop hâtivement. Bien sûr, il y avait toujours des moments où on avait envie de leur mettre des gifles, mais de moins en moins au fil de l'histoire. Du coup, j'ai pu un peu plus m'intéresser à l'univers (même s'il est assez peu développé, malheureusement) et à la mythologie mise en place. Mais là encore, j'ai été assez frustrée car on n'en apprend pas assez à mon goût. J'aurais vraiment aimé en savoir plus sur ces "Élues de la Nuit" dont il est question tout au long de l'histoire. La fin relève bien le niveau car il y a enfin de l'action, de la magie et des réponses à nos questions, mais beaucoup trop brièvement à mon goût. Si tout le roman avait été à la hauteur des 100 dernières pages, ça aurait été excellent. Malheureusement, cela n'a pas été le cas et je ressors de cette lecture assez mitigée : même si cela n'a pas été un fiasco total, cela n'a pas non plus été un vrai régal. Et je le regrette d'autant plus que j'avais vraiment très envie de lire ce roman depuis longtemps. Malgré tout, je lirai sûrement la suite, car il paraît que les personnages sont moins caricaturaux que dans ce tome-ci, ainsi que d'autres livres de l'autrice, qui sont déjà dans ma PAL.

  7. 5 out of 5

    Cel Kila

    Andraste a toujours vécu enfermée, captive d'une prison dorée d'où elle n'a jamais pu sortir. Issue d'une longue lignée de sorcières, elle a cette particularité qui l'empêche de sortir et de pouvoir sentir les rayons du soleil sur sa peau, sans que cela n'ait des conséquences catastrophiques pour sa santée. Mais cette fois... C'est sur, elle va pouvoir quitter le château ! Elle a reçu une invitation de la Reine en personne, et on ne refuse évidemment pas une invitation de la Reine... Chaperonnée Andraste a toujours vécu enfermée, captive d'une prison dorée d'où elle n'a jamais pu sortir. Issue d'une longue lignée de sorcières, elle a cette particularité qui l'empêche de sortir et de pouvoir sentir les rayons du soleil sur sa peau, sans que cela n'ait des conséquences catastrophiques pour sa santée. Mais cette fois... C'est sur, elle va pouvoir quitter le château ! Elle a reçu une invitation de la Reine en personne, et on ne refuse évidemment pas une invitation de la Reine... Chaperonnée par sa grande soeur, Ruth, elle va découvrir un monde qui lui est tout à fait inconnu. De mensonges en trahisons, de gué-guerres en jalousies, elle met le pied dans un univers qui lui échappe complètement, et ce n'est pas la rencontre avec le fameux Thadeus Blackmorgan qui va l'aider à y voir plus clair... * Pour être franche, j'ai eu bien du mal à rentrer dans ce livre. Tout me semblait long, et surtout, très niais. Et puis tout s'est accéléré, et j'ai beaucoup plus apprécié la deuxième partie du livre ! Mais alors pourquoi avoir mis du temps à m'attacher aux personnages...? Tout simplement parce qu'ils sont absolument désespérant. Entre le sale caractère de Thadeus et l'entêtement d'Andraste, on a bien souvent envie de gifler l'un des deux... non en fait... les deux à la fois. Finalement, j'ai commencé à les apprécier quand ils ont arrêté de se poser des questions, et qu'on est rentrés dans le vif du sujet : La bagaaarre ! Le fond de l'histoire est très bon, je trouve. Et puis j'adore toujours autant la plume de Georgia, je trouve ça simplement dommage que l'accent ait été donné sur la relation entre les personnages, alors que la trame de fond se suffisait à elle même. Oui bon, la relation entre les deux est importantes mais... ça aurait pu aller plus vite, être plus évident, être plus... facile ? "Les Larmes Rouges" restent en tête de me préférences, ce n'est pas "Dentelle et Nécromancie" qui va changer ça, mais je lirai quand même le deuxième tome de "Victorian Fantasy", et avec un certain plaisir j'en suis sure !

  8. 5 out of 5

    Marie-Pier

    J’aurai pu le finir hier soir, mais je ne sentais pas bien. Mais est-ce que quelqu’un peut m’expliquer cette fin !? Wow je ne m’attendais pas à ce genre de fin comme on a hyper envie de lire la suite RIGHT NOW. Nos personnages principaux sont brisés par les malheurs qui s’abaissent sur eux, mais leur amour permet d’obtenir un bonheur tant espéré 💕

  9. 5 out of 5

    Emma Valieu

    Andraste Coldfield est retenue prisonnière dans la grande demeure familiale depuis toujours. À cause de sa particularité, elle fuit le monde et le soleil. Mais un jour, elle est expressément demandée par la reine Victoria à rejoindre son palais de Neo-Londonia. Invitation impossible à refuser, Andraste voit enfin venir la liberté... mais elle ignore encore à quel prix. Grand malheur, je suis très mitigée sur ce roman de ma chère Georgia. Si je n'ai rien à dire sur le style auquel j'adhère depuis Andraste Coldfield est retenue prisonnière dans la grande demeure familiale depuis toujours. À cause de sa particularité, elle fuit le monde et le soleil. Mais un jour, elle est expressément demandée par la reine Victoria à rejoindre son palais de Neo-Londonia. Invitation impossible à refuser, Andraste voit enfin venir la liberté... mais elle ignore encore à quel prix. Grand malheur, je suis très mitigée sur ce roman de ma chère Georgia. Si je n'ai rien à dire sur le style auquel j'adhère depuis le début, j'ai été nettement moins enchantée par l'histoire puisque je ne m'attendais pas vraiment à ça. L'univers a l'air très chouette ; on imagine des décors et des vêtements magnifiques, on peut y trouver un petit clin d'oeil à Harry Potter et l'auteur sait nous mettre l'eau à la bouche... Seulement voilà, ça prend un virage un peu inattendu. Je m'attendais à une romance mais pas à ce point. Ce que j'ai trouvé fâcheux, c'est que la relation entre Andraste et l' inévitablement ténébreux Thadeus prenne autant de place dans les chapitres. Si je devais parler en pourcentage, je dirais que Dentelle et nécromancie est à 20% fantastique et 80% romance (du style "je t'aime moi non plus", je précise). Ou alors pour les connaisseurs de la belle, un Hors de portée à la sauce Les Larmes Rouges , avec nettement plus de Portée que de Larmes. Je ne critiquerai pas les choix de Georgia mais c'est dommage pour ma pomme ; j'avais envie de plus de sorcellerie, de scènes sombres... Et pour une fois, le personnage masculin m'a un peu tapé sur le système. On voit Andraste la chenille devenir papillon oui mais pas comme on aurait pu le croire. Je pensais découvrir peu à peu ses pouvoirs, sa mentalité... au final c'est surtout une vierge qui devient femme (soumise, avec du caractère, mais soumise). Malheureusement, je me suis bien souvent ennuyée à suivre l'évolution de la relation Andraste/Thadeus, leur jeu du chat et de la souris. Cependant, les derniers chapitres sont nettement plus mouvementés. Tellement d'ailleurs qu'on aurait pu se croire au tome 2. Puis tout s'arrête brusquement. Ce qui donne envie de lire la suite. Ce que je ferai, forcément, parce que Victorian Fantasy a du potentiel et que je veux savoir comment Georgia Caldera le développe.

  10. 5 out of 5

    Thebooksoftiti

    first rating : 5/5 second rating : 5/5 Relecture rapide, nécessaire et super agréable en vue de lire le tome 2 récemment sorti. Ce livre est l'un de mes préféré jamais écrit, la plume de l'auteur est juste incroyable est capte votre attention des les premières pages ( pour la deuxième fois ). C'est le premier livre que j'ai lu de l'auteur il y de cela presque 2 ans et c'est devenu mon auteur française préférée, sa trilogie "les larmes rouges" étant également un énorme coup de cœur. Je ne saurais first rating : 5/5 second rating : 5/5 Relecture rapide, nécessaire et super agréable en vue de lire le tome 2 récemment sorti. Ce livre est l'un de mes préféré jamais écrit, la plume de l'auteur est juste incroyable est capte votre attention des les premières pages ( pour la deuxième fois ). C'est le premier livre que j'ai lu de l'auteur il y de cela presque 2 ans et c'est devenu mon auteur française préférée, sa trilogie "les larmes rouges" étant également un énorme coup de cœur. Je ne saurais d'ailleurs dire laquelle de ces deux "saga' est ma préférée, mais ce livre étant la première vision que j'ai eu de l'auteur tient une place très particulière dans mon cœur. C'est grâce à se livre que j'ai découvert l'auteur et je dois dire que je ne suis pas déçu.

  11. 5 out of 5

    Francesca

    Thadeus est mignon en ours grognon et mufle. Le livre est un peu trop long par contre.

  12. 5 out of 5

    Winifred

    3,5/5

  13. 4 out of 5

    Oriane

    J'aaaiiimmme. Pourquoi le tome 2 ne paraît qu'en 2017 ??!! J'aaaiiimmme. Pourquoi le tome 2 ne paraît qu'en 2017 ??!!

  14. 4 out of 5

    Lyzzie

    J'ai adoré la personnalité des deux héros! Vivement le t.2!! (qui ne sera malheureusement pas avec eux...) J'ai adoré la personnalité des deux héros! Vivement le t.2!! (qui ne sera malheureusement pas avec eux...)

  15. 5 out of 5

    Maïla Led

    J'étais très curieuse de découvrir l'univers de Georgia Caldera, suite au succès qu'elle a chaque année dans les salons du livre. Alors quand on m'a gentiment donné quelques-uns de ses livres, je me suis lancée dans son univers. On entre dans la vie d'Andraste, jeune femme qui a toujours vécu enfermée dans la demeure familiale à cause d'une maladie de la peau qui l'empêche de s'exposer au soleil. Seulement, comme le résumé nous l'indique, Andraste va devoir se joindre à la cour royale sous ordr J'étais très curieuse de découvrir l'univers de Georgia Caldera, suite au succès qu'elle a chaque année dans les salons du livre. Alors quand on m'a gentiment donné quelques-uns de ses livres, je me suis lancée dans son univers. On entre dans la vie d'Andraste, jeune femme qui a toujours vécu enfermée dans la demeure familiale à cause d'une maladie de la peau qui l'empêche de s'exposer au soleil. Seulement, comme le résumé nous l'indique, Andraste va devoir se joindre à la cour royale sous ordre de la reine pour son plus grand plaisir, elle qui y voit une possible liberté, liberté dont elle juge avoir si longtemps privée. Ce qui n'est pas vraiment au goût de sa grand-mère. Nous allons apprendre aux côtés d'Andraste comment les gens vivent à la cour, et plus particulièrement quelques notions de la magie de cet univers. Un important est alors à noter : ce livre est une romance fantastique et non pas un roman fantastique. L'histoire va très majoritairement se concentrer sur Andraste et Thadeus Blackmorgan, et assez peu sur l'univers magique et les pouvoirs d'Andraste. Le roman ne fait que quelques passages dans les cours de nécromancie et ceux-ci participent toujours à la relation entre les deux personnages et non pas à l'apprentissage d'Andraste. En dehors de cela, à part la fin qui nous offre un peu plus de magie et d'action, elle est très peu présente et on en saura que peu sur les capacités d'Andraste, l'apprentissage de ses pouvoirs étant vraiment en arrière-plan. Ainsi, si vous partez sur le fait que ce livre est un roman fantastique qui parle de l'apprentissage magique d'Andraste, vous risquez d'être déçu. Personnellement, j'avoue que j'aurais aimé que le pan fantastique et magique prennent une place plus importante parce qu'il y a un potentiel certain. Georgia a construit un univers pour sa romance, et il y aurait réellement de quoi faire avec. Le côté steampunk donnait une touche très sympathique à l'univers que j'ai trouvé alors d'autant plus riche. On retrouvait les éléments en cuivre, en métal ainsi que tout la mode victorienne et Georgia Caldera, de part sa plume, a su m'emporter dans cet univers. Malgré que Georgia Caldera m'ait parfaitement entraînée dans cette histoire, je dois néanmoins soulever que le personnage de Thadeus est assez problématique. En effet, j'ai apprécié Andraste, et j'ai aimé découvrir certains pans de la personnalité de Lord Blackmorgan, mais son comportement avec les femmes était tout simplement abject. Je me suis attachée à lui au début, et j'ai eu de l'empathie, même vers la fin, pour lui quand on apprend certains événements de son passé, mais j'ai totalement détesté cette partie misogyne de lui-même, et c'est avec certitude que je trouverais quelqu'un comme lui dans la vie réelle être une parfaite saloperie (je penserais bien pire, mais restons décent dans les propos). Thadeus est extrêmement possessif, mais pas dans le bon sens du terme. Il considère qu'Andraste lui appartient, qu'elle est à lui uniquement, et peu importe ce qu'elle en pense et les moyens utilisés pour parvenir à ses fins. Il l'humilie à plusieurs reprises juste parce que son ego est piqué et il aurait des tendances franchement abusives dans certains cas. Ainsi, je l'ai apprécié et je me suis attachée au début du roman, mais petit à petit, je tiquais énormément sur certains de ses actes et de ses réflexions tout simplement machistes. Je ne blâme pas les personnes qui ont apprécié ce personnage et je ne peux pas dire que je l'ai complètement détesté, mais j'espère que derrière, les lecteurs sont conscients de la problématique du personnage. Concernant la fin, elle nous offre un peu plus de magie et de fantastique, et nous offre un préambule sur l'intrigue que nous suivrons dans le prochain tome. J'ai néanmoins été un peu déçue concernant l'élément qui dénoue la fin, parce qu'il "prive" rapidement la liberté qu'a tant espéré Andraste. Néanmoins, ce point reste un avis tout à fait personnel et ne posera pas forcément problème à d'autres personnes. Pour conclure, je ne peux le nier, j'ai plutôt apprécié ce roman et j'ai été entraînée par la plume de Georgia Caldera sans problème. Néanmoins, j'ai trouvé le personnage de Thadeus problématique sur son rapport avec les femmes et cela m'a franchement refroidie à son regard. Pour terminer, un point ni positif ni négatif, seulement à titre informatif : ce livre est pour moi une romance fantastique et non pas un roman fantastique, puisque la romance prend largement le pas sur la magie décrite dans le livre. En tout cas, je lirais avec plaisir un autre roman de l'autrice car je trouve qu'elle a une plume très efficace et entraînante. Note de 3,5/5 sur le blog

  16. 5 out of 5

    Capucine

    Avec une petite appréhension j'ai commencé ce premier tome de la saga. Nous nous plongeons donc dans un univers baroque en pleine Angleterre. Cet univers ressemble à celui de la sage "New Victoria" de Lia Habel. Il y a donc les sorciers et les nécromanciens qui eux contrôle les morts. Les deux héros, Andraste et Thadeus, se rencontre dès le début dans une drôle et improbable circonstance. Nous suivons donc leur aventure et l'histoire d'amour naissantes dans un univers détaillés, riche et prenant Avec une petite appréhension j'ai commencé ce premier tome de la saga. Nous nous plongeons donc dans un univers baroque en pleine Angleterre. Cet univers ressemble à celui de la sage "New Victoria" de Lia Habel. Il y a donc les sorciers et les nécromanciens qui eux contrôle les morts. Les deux héros, Andraste et Thadeus, se rencontre dès le début dans une drôle et improbable circonstance. Nous suivons donc leur aventure et l'histoire d'amour naissantes dans un univers détaillés, riche et prenant. Je ne lirai cependant pas le tome 2 car nous suivons l'histoire de personnes secondaire (le prince Augustin).

  17. 5 out of 5

    Teophania

    Tout va très vite au début de ce roman. L’héroïne, cachée aux yeux de tous depuis sa plus tendre enfance, est contrainte de rejoindre la cour de la reine Victoria … Pour la première fois, elle va pouvoir s’aventurer en dehors des murs (sur)protecteurs de sa maison… Pour quels motifs ? Telle est la question. Car si Andraste est l’une des héritières d’une longue lignée de sorcières, elle semble dénuée de tout pouvoir à son grand désarroi. Que peut bien lui vouloir la reine et que soupçonne-t-elle la Tout va très vite au début de ce roman. L’héroïne, cachée aux yeux de tous depuis sa plus tendre enfance, est contrainte de rejoindre la cour de la reine Victoria … Pour la première fois, elle va pouvoir s’aventurer en dehors des murs (sur)protecteurs de sa maison… Pour quels motifs ? Telle est la question. Car si Andraste est l’une des héritières d’une longue lignée de sorcières, elle semble dénuée de tout pouvoir à son grand désarroi. Que peut bien lui vouloir la reine et que soupçonne-t-elle la concernant ? Dés son arrivée au château, notre jeune apprentie sorcière fait des siennes, brûle de goûter à la liberté dont elle a été si longtemps privée… Les points positifs de ce roman : la rencontre avec Thadeus. Elle est touchante et intense en même temps. J’ai aimé les descriptions relatives à cet univers steampunk tout nouveau pour moi : je parvenais sans mal à m’y projeter. L’idée des animécaniques est, d’ailleurs, très sympathique. Thadeus est un personnage rustre (il jure beaucoup !) et touchant à la fois. Sa maladresse m’a fait sourire à plusieurs reprises, notamment quand il essaie de se rapprocher d'Andraste … Il n’a clairement pas la fibre romantique… et plus il redouble d’effort, plus elle le rejette. Il exprime ses émotions, états d’âme sans filtre, ce qui le rend attachant. Un jeu du chat et de la souris prend place. Les scènes impliquant le prince sont toujours intéressantes. Il paraît orgueilleux mais doté d’un regard critique. Il est tiraillé entre ce que lui dicte son instinct et les décisions discutables de Victoria. Le bémol du livre : Andraste. Elle m'a clairement moins séduite car inconséquente et égocentrée. A plusieurs reprises, je me suis dit que des claques se perdaient… L’auteur aurait pu aussi davantage axer certains pans du récit sur ses pouvoirs en devenir… Comment, par exemple, l’héroïne aurait pu les travailler, pour les optimiser… Mais rien ! Tout cela est passé sous silence, on n’insiste que sur ses échecs dans des domaines qui ne sont clairement pas sa spécialité (et dans lesquels elle persévère pourtant un long moment). C’est donc assez frustrant et cela se répercute sur le rythme de l’histoire : toute une partie du récit traine en longueur (entre le début et la fin). Et, *attention spoiler* je trouve dommageable (et peu crédible) que les pouvoirs de la belle ne s’expriment pleinement que dans la scène finale alors même qu’elle ne les a jamais maitrisés auparavant… Malgré tout, j’ai passé un bon moment de lecture, c’est frais, léger et créatif. Je lirai le deuxième tome, mais ne me précipiterai pas dessus. J’espère que l’on retrouvera Andraste, que ses pouvoirs seront davantage décrits et que l’on découvrira leur étendue même si ce nouvel opus sera consacré au prince… https://chutellelit.wordpress.com

  18. 4 out of 5

    Thelittlewordsofcoco

    Déception pour ce livre. La romance prend énormément de place et par moment, me paraît peu crédible. Quant à la magie et nécromancie, elles sont quasiment inexistante...

  19. 5 out of 5

    Lecturesdophechups

    Une plume et une histoire captivante

  20. 5 out of 5

    Victoria Catonio

    J'adore cette auteure elle excelle aussi bien en romances qu'en fantasy J'adore cette auteure elle excelle aussi bien en romances qu'en fantasy

  21. 4 out of 5

    Althea Rose

    Je n'ai qu'une chose à dire foncez lire ce livre Je n'ai qu'une chose à dire foncez lire ce livre

  22. 5 out of 5

    Sabrina

    Un univers très intéressant mais des personnages trop clichés. Par contre la plume de Georgia Caldera est toujours aussi belle!!

  23. 5 out of 5

    Françoise

    Je n'ai pas lu les autres livres de Georgia Caldera, c'est donc une première en ce qui me concerne et j'en suis sorti avec un immense coup de cœur. Voici mon avis sur Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie de Georgia Caldera : Il faut savoir qu'il m'avait été proposé en Lecture commune sur un groupe de lecture, mais n'ayant pas eu le temps de le lire, j'ai décidé de l'appliquer dans mon Rendez-vous Acte 7. Même si je savais qu'il allait sortir 1er des suffrages, je n'ai pas du tout Je n'ai pas lu les autres livres de Georgia Caldera, c'est donc une première en ce qui me concerne et j'en suis sorti avec un immense coup de cœur. Voici mon avis sur Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie de Georgia Caldera : Il faut savoir qu'il m'avait été proposé en Lecture commune sur un groupe de lecture, mais n'ayant pas eu le temps de le lire, j'ai décidé de l'appliquer dans mon Rendez-vous Acte 7. Même si je savais qu'il allait sortir 1er des suffrages, je n'ai pas du tout été étonné par le choix de mes internautes. La couverture de Victorian Fantasy est juste magnifique et se prête à merveille à l'ouvrage. Joliment exécuté, on entre parfaitement dans le thème. L'histoire tourne autour d'une jeune femme, Andraste Coldfield, qui vit dissimulé aux yeux de tous. Son aspect physique est des plus étonnants et sa santé fragile fait qu'elle ne peut sortir comme elle voudrait. Des rêves de libertés germent dans sa tête, jusqu'au jour où la Reine Victoria elle-même la fait venir à la cours sur le champ. C'est l'ouverture inespéré pour cette jeune femme qui a toujours été "prisonnière" de sa cage dorée. Pourtant lorsqu'elle arrive sur les lieux, ce n'est pas ce qu'elle espérait. Après être tombé sur un fou qui a voulu mettre fin à sa vie - je passe sur le sujet, mais ceux qui ont lu savent parfaitement de quoi je parle - voilà qu'elle tombe sur un professeur de nécromancie Lord Thadeus Blackmorgan particulièrement désagréable, surtout que tous deux partagent un secret. Bref. Très vite, elle se lie d'amitié avec Scott, qui lui apporte soutien et appui en toute circonstance, mais rien n'est simple quand on a un Blackmorgan qui nous tourne autour comme un vautour, car pour ce dernier, Andraste lui appartient. Il est dingue d'elle à un point qu'on ne peut même pas imaginé, car auprès d'elle, le douleur disparaît, il est maître de lui-même. La jeune femme lui apporte le réconfort dont il a besoin et bien plus, mais ça, elle ne le sait pas évidemment. L'ouvrage est très centré sur ces deux personnages, ce qui n'était pas pour me déplaire. J'ai adoré leurs joutes, bien que j'aurai aimé qu'elle ait plus de répondant que cela. Du début à la fin, on sent qu'ils jouent à un jeu dangereux - d'ailleurs, il joue énormément avec elle, n'hésitant pas à utiliser le chantage pour obtenir ce qu'il veut. La plume de l'auteur est juste magnifique. On reste captiver du début à la fin, que ce soit par la relation entre les deux personnages ou par les dangers de plus en plus grave qui planent au-dessus de leurs têtes...Les personnages sont intéressants sur bien des points et surtout on s'y attache. Thadeus, au début du tome, est quelqu'un d'aigri, presque malhonnête, grognon, au caractère bien particulier. Rien ne peut défaire cet état dans lequel il s'est ancrée si profondément et pourtant... pourtant tout va changer par la suite. Nous assistons à une véritable transformation. Toutefois, elle est son ennemi, il le sait. Il en prend conscience un soir où tout bascule, mais il se ravise, se bat contre lui-même pratiquement. Andraste est quelque peu naïve. Elle ne connait pas le monde extérieur, n'aspirant qu'à sa liberté, elle n'a jamais imaginé que le monde pouvait être cruel. Cependant, au fil de notre lecture, nous assistons à sa montée en puissance. Jusqu'au final, nous pouvons craindre pour elle, mais elle est forte et déterminée. J'aime l'évolution des personnages et, même si l'ouvrage reste très centré sur eux, il ne manque pas de saveur. L'auteur a fait un travail remarquable sur l'univers qu'elle a créée de toute pièce. Les scènes sont juste magnifiques, l'atmosphère est pénétrant et les personnages - je l'ai déjà dit. Même à la fin du tome quand le voile tombe, quand Andraste est face à la réalité des choses, l'auteur décrit avec tellement de minutie, elle met tellement de cœur à expliquer, qu'elle nous emmène dans un dédale d'émotions gigantesques. Et je ne parle même pas de l'épilogue. Bon, vous l'auriez compris. Je reste beaucoup sur les personnages et survole l'univers pour ne pas entré dans l'intrigue même. Il est dur d'expliquer réellement tout ce que j'ai pu ressentir en lisant cet ouvrage. Lu en 3 jours - il est bien épais quand même -, mais il m'a hanté. Je suis presque en train de me demander si je ne vais pas le relire bientôt. Si vous hésitiez à le lire, n'en faites rien et lisez-le ! Il vaut vraiment le détour.

  24. 5 out of 5

    Lilitthbook

    Ayant fini le dernier tome des larmes rouges, je ne voulais pas quitter la plume de l’auteur. Je me suis donc décidée à dépoussiérer ce livre de ma PAL. Et je n’ai qu’une chose à dire : si vous aussi il prend la poussière, dépêchez-vous de le sortir ! Parce qu’il est génial ^^ Si vous aimez les héros alpha très touchant, les héroïnes naïves mais avec du caractère, mélangé avec une histoire autour qui sort de l’ordinaire. Ce livre est fait pour vous ^^ On fait la connaissance d’Andraste, jeune sorc Ayant fini le dernier tome des larmes rouges, je ne voulais pas quitter la plume de l’auteur. Je me suis donc décidée à dépoussiérer ce livre de ma PAL. Et je n’ai qu’une chose à dire : si vous aussi il prend la poussière, dépêchez-vous de le sortir ! Parce qu’il est génial ^^ Si vous aimez les héros alpha très touchant, les héroïnes naïves mais avec du caractère, mélangé avec une histoire autour qui sort de l’ordinaire. Ce livre est fait pour vous ^^ On fait la connaissance d’Andraste, jeune sorcière qui n’a pas vraiment de pouvoir et à l’étrange maladie. Andraste ne peut s’exposer au soleil, ce qui fait qu’elle passe sa vie dans la cage dorée de son Coven où elle s’ennuie et envie ses sœurs. Un jour, la reine Victoria la convoque. Et ne pouvant pas faire autrement, Andraste part au palais pour son plus grand plaisir mais au grand dam de sa famille... De l’autre côté, on a Thadeus Blackmorgan, homme a la réputation d’ivrogne et de débauché. Thadeus est nécromancien (il contrôle les morts) et très puissant. Officiellement, il doit se rendre au palais pour donner des cours à quelques élèves mais officieusement il est là pour toute autre chose... Au début de ma lecture, j’ai été assez déçu par l’évènement de la salle des douches. Pour moi ça a été « déjà :O » et je me suis dit que la partie tension/attirance que j’aime tant dans le début d’une relation n’avait plus lieu d’être. Et bien j’avais tout faux... Ah Thadeus ^^ Qu’est-ce que j’aime les héros pareils ! Il est fort, autoritaire, sûr de lui, possessif, jaloux... en bref un bon gros alpha comme je les aime ^^ Mais en plus et ça j’adore par-dessus tout : il craque complètement pour l’héroïne. Il est tellement mimi avec elle ^^ D’un côté dur et froid pour aussitôt fondre face à elle... Andraste elle, est une jeune femme assez naïve qui ne connaît pas grand-chose de la vie. Elle a été élevé dans une bulle où on lui a très peu expliqué ce qui se passe dans le monde extérieur. Elle est très ignorante de certaines choses, ce qui va lui faire vivre pas mal de première fois au palais. L’explication du mot « bordel » m’a bien fait rire. Surtout face à son entêtement pour savoir ce que c’est ;) Mais attention ! Naïve, ne veut pas dire soumise. Parce qu’Andraste est tout sauf soumise... Rien n’est simple entre eux. Tous les séparent et pourtant... Un super premier tome qui m'a complètement fait tomber amoureuse de Thadeus ^^ Ce héros est juste parfait *soupir* En résumé, j'ai vraiment très très TRÈS hâte de lire le prochain, qui j’espère portera encore sur nos deux héros ^^ http://lilitthbook.canalblog.com/arch...

  25. 5 out of 5

    Marie Flower Panda

    Ce premier tome de Victorian Fantasy, Dentelle et Nécromancie, nous emmène dans un monde steampunk, en pleine époque victorienne. Là, nous allons suivre Andraste, une jeune sorcière descendant d'une lignée puissante de sorcières. "Invitée" à la Cour par la Reine Victoria en personne, elle va vite déchanter quant à ce qu'elle espérait y trouver. Au milieu du faste, c'est un monde de complots et de trahisons, régi par les sombres desseins de certains. Créature atypique aux cheveux blancs et à la p Ce premier tome de Victorian Fantasy, Dentelle et Nécromancie, nous emmène dans un monde steampunk, en pleine époque victorienne. Là, nous allons suivre Andraste, une jeune sorcière descendant d'une lignée puissante de sorcières. "Invitée" à la Cour par la Reine Victoria en personne, elle va vite déchanter quant à ce qu'elle espérait y trouver. Au milieu du faste, c'est un monde de complots et de trahisons, régi par les sombres desseins de certains. Créature atypique aux cheveux blancs et à la peau qui brûle, elle n'éveillera pas seulement la curiosité mais aussi la convoitise... Et sera confrontée à bien des dangers ! Sa rencontre avec Thadeus, jeune homme mystérieux mais aussi manipulateur et cruel, en est d'ailleurs un, et pas des moindres. J'ai adoré l'ambiance gothique de ce roman. Il faut faire fi des semblants historiques. Ici, l'époque victorienne ne sert qu'à installer un cadre et une ambiance. L'essentiel se joue avec Andraste, cette jeune femme éprise de liberté. Or, cette liberté a un coût particulièrement élevé. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour sa liberté ? Si elle peut paraître superficielle de prime abord, il n'en est rien et sa véritable personnalité se révélera au fil des pages face aux épreuves qu'elle devra surmonter. À commencer par celle qu'est la simple présence de Lord Thadeus Blackmorgan. J'ai beaucoup aimé le côté absolument antipathique de ce personnage et voir ensuite comment il évolue, comprendre les raisons de son comportement et découvrir les sombres mystères de son passé. Mais ce roman regorge de personnages tous plus intéressants que les autres et on en vient presque à regretter qu'il n'y ait pas plus de pages pour mieux les découvrir. Conclusion Heureusement, Georgia Caldera maîtrise parfaitement son récit et nous mène jusqu'aux dernières pages sans nous perdre une seule fois. Encore plus heureusement, il y a un deuxième tome, De Velours et d'Acier, qui cette fois se concentre sur un autre protagoniste que j'ai adoré suivre (mais ça, je vous en parlerai dans une prochaine chronique !). https://flowerpanda04.wixsite.com/pan...

  26. 4 out of 5

    La Chronique des Passions

    http://lachroniquedespassions.blogspo... Un très gros coup de cœur !!!! Je ne m'attendais pas du tout à être autant emballé par cette jeune auteure française mais je suis totalement sous le charme de son écriture. Les points forts Il y en a un paquet à commencer par l'histoire. Je ne connais pas trop le style Steampunk. Je n'avais lu en matière de littérature que Gail Carriger que j'apprécie malgré quelques longueurs. Ici ce défaut est complètement gommé. Il n'y a aucun temps morts. On est très vit http://lachroniquedespassions.blogspo... Un très gros coup de cœur !!!! Je ne m'attendais pas du tout à être autant emballé par cette jeune auteure française mais je suis totalement sous le charme de son écriture. Les points forts Il y en a un paquet à commencer par l'histoire. Je ne connais pas trop le style Steampunk. Je n'avais lu en matière de littérature que Gail Carriger que j'apprécie malgré quelques longueurs. Ici ce défaut est complètement gommé. Il n'y a aucun temps morts. On est très vite emporté par l'histoire. Presque dès les premières pages on est plongé dans cet univers futuriste rétro si particulier. Je trouve que souvent romance et intrigue ont du mal à trouver leur équilibre dans une histoire. C'est ici un plus car tout s'emboîte à merveille. L'histoire, l'intrigue, la romance rien n'est oublié et la trame narrative est vraiment maîtrisée. Les personnages. Andraste et Thadeus ont de fortes personnalités. Cela donne lieu à des personnages haut en couleur mais qui n'en font cependant pas trop. Là aussi, j'ai trouvé leur personnalité bien maîtrisé. Notamment le personnage masculin qui arrive à mêler fragilité et force de façon très intéressante. La romance. J'ai adoré leur première rencontre. Je trouve qu'il s'agit pour moi d'une scène cultissime. Rien que pour ça, je vous le conseille. Elle est des plus réussie. Ça m'a complètement bluffé. Désolé, je n'en dirai pas plus... ça gâcherait tout le plaisir ! Dès le départ, on voit la passion irrépressible de ces deux personnages que tout opposent. J'ai vraiment ressenti quelque chose de nouveau en matière de romance. Une vraie connexion que l'auteure amène à nous faire ressentir : la richesse, la complexité, l'ambivalence de leur sentiment. Les points faibles Tout le livre arrive à garder une forme de tension qui donne une lecture très addictive mais la fin est peut-être trop « parfaite ». Disons que leurs prises de bec sont tellement savoureuses qu'on est presque déçu par le happy end. Bref Un livre que je conseille à 200%.

  27. 4 out of 5

    Sophie Songe

    Georgia Caldera n'aura pas finie de m'étonner, j'ai été ravie de la retrouver ici dans un nouveau registre fantastique après ma lecture de "Les larmes rouges". J'étais curieuse de voir dans quoi elle allait nous emmener avec des thèmes comme la sorcellerie ou le steampunk, mettant ainsi la barre très haut. Georgia marque agréablement les esprits avec des intrigues étoffées, un style soutenu, voire précieux pour lequel on goûte et on apprécie chaque mot avec langueur et délice. Pour autant , j'ai Georgia Caldera n'aura pas finie de m'étonner, j'ai été ravie de la retrouver ici dans un nouveau registre fantastique après ma lecture de "Les larmes rouges". J'étais curieuse de voir dans quoi elle allait nous emmener avec des thèmes comme la sorcellerie ou le steampunk, mettant ainsi la barre très haut. Georgia marque agréablement les esprits avec des intrigues étoffées, un style soutenu, voire précieux pour lequel on goûte et on apprécie chaque mot avec langueur et délice. Pour autant , j'ai été étonnée de voir les pages de ce petit pavé défiler trop vite. On ne s'y trompe pas, les descriptions somptueuses nous transportent dans un lieu, une époque : une intrigue créée de toute pièce et qui lui va comme un gant. Aucun doute, cette femme a le sens du romanesque, et elle n'a pas son pareil pour nous embarquer et nous faire sortir de notre quotidien. L'héroïne Andraste recluse par sa famille pour des soucis de santé va vivre des aventures qui vont nous passionner et nous faire vibrer. Imprudente, entêtée, ingénue, elle va rencontrer Thadeus, avec qui ce sera l'explosion des sens dés le début. Mais pas que cela bien entendu, j'ai adoré leurs rapports tortueux, électriques qui alternent avec des moments beaucoup plus tendres. Je me suis attachée à ces personnages originaux et au caractère affirmé et si singulier. L'univers steampunk et fantastique se complètent de façon très naturelle. L'époque victorienne ici revisitée est tout simplement addictive. Au niveau de l'intrigue "politique", on dénombre une multitude de secrets de famille qui sont dévoilés au fil du récit. Le danger est présent partout et Andraste est extrêmement convoitée... L'action vient en bout de roman, tout s'enchaîne et l'auteur nous laisse sur une fin ouverte dont elle a le secret. Conquise, je ne peux que vous recommander d'ors et déjà ce premier tome, et quand à moi je me languis de voir ce que l'auteur nous réserve par la suite !

  28. 4 out of 5

    Zaz

    Un livre plutôt difficile à lâcher, malgré des défauts assez évidents et une romance épuisante qui prend le pas sur les autres aspects intéressants et bien maitrisés de l'histoire. Andraste est une jeune femme aux caractéristiques physiques déroutantes, la rendant déplaisante pour certains et sublime pour d'autres. Férue de belles toilettes et malhabile en magie, elle recèle en elle des pouvoirs qu'elle ne soupçonne pas. Arrachée à son cocon familial, la voilà en route vers une nouvelle vie, stud Un livre plutôt difficile à lâcher, malgré des défauts assez évidents et une romance épuisante qui prend le pas sur les autres aspects intéressants et bien maitrisés de l'histoire. Andraste est une jeune femme aux caractéristiques physiques déroutantes, la rendant déplaisante pour certains et sublime pour d'autres. Férue de belles toilettes et malhabile en magie, elle recèle en elle des pouvoirs qu'elle ne soupçonne pas. Arrachée à son cocon familial, la voilà en route vers une nouvelle vie, studieuse, où sa langue bien pendue va lui attirer quelques mésaventures. La romance est à l'ordre du jour, enfin il s'agit plutôt d'un combat permanent, entre une jeune femme bien élevée, mordante mais plutôt impulsive, et un homme déboussolé, autoritaire, globalement brutal et cruel, aussi doué en communication qu'une mouche morte. Le danger est à la porte, on ne sait pas trop s'il vient de ces deux énergumènes ou des cruels guerriers de l'extérieur et autres fourbes locaux, mais en tout cas, quelques combats et blessures sont au programme. La nécromancie ajoute une touche intéressante et complète bien le mystère de la magie qui entoure Andraste, mais l'ensemble reste vraiment en arrière plan, posant surtout le décor pour la romance. La partie steampunk est dérangeante au possible du point de vue éthique, mais malgré cela, elle s'incorpore parfaitement à l'univers et apporte une touche originale à l'ensemble. Les personnages manquent globalement de cohérence, alternant douceur et brutalité dans une danse incessante, fatigante et surréaliste. Leur romance va dans le même sens avec une scène déclenchante tirée par les cheveux mais qui, au final, porte bien toute l'histoire et pousse à dévorer le livre. Le style de celui-ci est fonctionnel, l'écriture n'ayant rien d'exceptionnel et restant dans la moyenne, de quoi encourager la lecture sans pour autant enchanter les yeux. On est loin du roman du siècle, aussi bien côté steampunk que romance, mais le divertissement est réussi.

  29. 4 out of 5

    Callixta

    http://www.blue-moon.fr/spip.php?arti... Georgia Caldera a décidément un talent diabolique et nous plonge dans un premier tome ébouriffant d’une saga steampunk qui, si elle continue comme ce premier épisode s’annonce exceptionnelle. C’est un vrai bon heur de dévorer ce premier tome, riche, complexe, bourré d’émotions et d’idées en tout genre. Pourtant ce n’est jamais gagné avec ce genre, assez complexe et troublant, et il est parfois difficile d’innover. Georgia Caldera relève tous les défis haut http://www.blue-moon.fr/spip.php?arti... Georgia Caldera a décidément un talent diabolique et nous plonge dans un premier tome ébouriffant d’une saga steampunk qui, si elle continue comme ce premier épisode s’annonce exceptionnelle. C’est un vrai bon heur de dévorer ce premier tome, riche, complexe, bourré d’émotions et d’idées en tout genre. Pourtant ce n’est jamais gagné avec ce genre, assez complexe et troublant, et il est parfois difficile d’innover. Georgia Caldera relève tous les défis haut la main et offre en prime un couple de héros absolument parfait. Notre héroïne se nomme Andraste. Ce curieux n’a pas été choisie au hasard : il s’agit de la forme romance du nom d’une déesse celtique liée à la lune et symbole d’amour et de fertilité. Elle est aussi réputée invincible. Georgia Caldera va exploiter ces caractéristiques au mieux et nous en donner son interprétation, brillante. Andraste vit dans une Angleterre dirigée par la reine Victoria, reine éternelle en place depuis des centaines d’années, que nous croiserons peu dans ce livre mais au rôle évidemment fondamental. Elle appartient à une famille de sorcière et à vingt-et-un ans a toujours passé sa vie à l’abri du château familial. Une curieuse maladie de la peau l’empêche de sortir à l’air libre en plein jour. Andraste va pourtant être appelée à la cour par la Reine. Le royaume constamment en tension avec ses voisins a besoin des enfants du pays. Voilà Andraste sortie de chez elle où elle était dissimulée et propulsée à Neo-Londonia, la capitale du royaume. C’est le début de l’aventure qui commence dès le soir de son arrivée. Et je me garderai bien de vous parler de cette scène fondamentale qui va lui permettre de faire la connaissance du héros, Thadeus Blackmorgan. Elle est à l’image du reste du livre : parfaite.

  30. 4 out of 5

    Anaëlle

    Ce tome nous permet de découvrir l'histoire d'Andraste et de Thadeus. Andraste est une jeune fille qui a toujours vécue confinée. Elle n'a jamais pu voir la lumière du jour à cause de sa maladie et n'a jamais rien connu de la vie. Sa famille l'a toujours tenue enfermée au coven. Jusqu'au jour où la reine Victoria demande à ce que la jeune femme vienne au palais. Andraste va y suivre des cours de nécromancie alors qu'elle est une simple sorcière avec des pouvoirs ridicules. Dès le premier soir ell Ce tome nous permet de découvrir l'histoire d'Andraste et de Thadeus. Andraste est une jeune fille qui a toujours vécue confinée. Elle n'a jamais pu voir la lumière du jour à cause de sa maladie et n'a jamais rien connu de la vie. Sa famille l'a toujours tenue enfermée au coven. Jusqu'au jour où la reine Victoria demande à ce que la jeune femme vienne au palais. Andraste va y suivre des cours de nécromancie alors qu'elle est une simple sorcière avec des pouvoirs ridicules. Dès le premier soir elle rencontre Thadeus. Cette rencontre est d'ailleurs incongrue ! Thadeus est un futur duc venu au palais pour remplir une mission : trouver et tuer l'Elue afin d'annuler la malédiction qui pèse sur sa famille depuis huit siècles. Oui mais voila, au fil du tome on se rend compte que l'Elue n'est autre qu'Andraste et Thadeus ne peut se résoudre à la tuer car il est tombé éperdument amoureux de la jeune femme. Leur histoire est très mouvementée. La première partie du tome est remplie de disputes qui font sourire. On se demande même ce qu'Andraste va trouver à faire pour le rendre dingue. Et Thadeus est tellement bourru qu'il exaspère Andraste. La seconde partie du tome nous montre le couple sous un autre jour dans le sens où ils doivent travailler de concert pour pouvoir vaincre Victoria et Arghdal. Thadeus est prêt à tous les sacrifices pour sauver sa femme. L'épilogue nous promet nombre de rebondissements dans la suite des aventures de Victorian Fantasy. Ce tome est un pavé mais il se lit rapidement. L'écriture de Georgia est raffinée et l'histoire est très attractive. Il est difficile de lever le nez une fois qu'on l'a commencé ! Un premier tome réussi donc ! Vivement le prochain !

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.